Photos de soirée : 10+1 conseils

30mm f/2.5 1.0s ISO400 flash bouncé 1/8


Je ne prétends pas être un spécialiste des photos en boîte mais je suis parvenu à quelques résultats sympathiques que je souhaite partager avec vous. Certaines méthodes vous donnerons un résultat académique pour devenir photographe de soirée chez toolate alors que certaines expérimentations personnelles aboutirons à un résultat peut-être moins conventionnel. Allez c’est parti :

  1. En Mode Manuel

La base est de bosser en Mode Manuel : les conditions de lumières tout le temps changeantes en boite affoleront votre cellule de mesure d’exposition. Il vaut donc mieux se mettre en Manuel pour s’adapter ensuite aux conditions de luminosité. Comme base de départ, je préconise un temps d’obturation entre 1/25 et et 0.3s pour une ouverture comprise entre f/2.0 et f/5.6. Les ISO? entre 400 et 800 et la balance des blancs sur automatique. Le but est de bien restituer la lumière d’ambiance puisque c’est le flash qui va exposer nos (top)-models.

2. Avec un flash cobra : en pleine face…

Comme ils sont sûrement déjà bourré, on peut se permettre de leurs balancer le flash dans la tronche : le cobra sur le sabot de l’appareil, orienté pleine face, avec de préférence un diffuseur (comment fabriquer un diffuseur maison). Là aussi je préfère mettre le flash sur Manuel bien que le mode TTL fonctionne plutôt bien. Attention à ne pas cramer la gueule de vos sujets, on ne veut pas qu’ils aient des faces de fromage (déjà qu’ils ont des yeux de hamster).

15mm f/3.5 0.4s ISO1600 flash direct 1/8

3. Avec un flash cobra : avec bounce au plafond

Une solution que je préfère quand les conditions s’y prêtent, orientez votre flash contre le plafond. C’est-à-dire que ce dernier ne doit être pas trop haut et de couleur claire. La lumière sera ainsi plus uniforme mais attention à ne pas flasher directement au-dessus de la tête des fêtards, sinon ils vont se retrouver avec de grosses ombres disgracieuses sous les yeux. Plus élégante, cette solution demandera plus de puissance (env. 1/4 en mode Manuel), donc plus de pile à votre flash.

30mm f/2.2 1/15s ISO400 flash bouncé 1/4

4. Avec les stroboscopes de la disco

Si vous avez oublié votre flash, il reste peut-être une solution mais qui demande un peu plus d’habileté. Augmentez le temps d’obturation, attendez que les stroboscopes s’enclenchent et c’est partiiii. Avec un peu de chance, vous serez comblé par le résultat !

50mm f/1.8 1/10s ISO800 stroboscope

5. Avec le kit de base

Hop, on passe à l’objectif. Un reflex d’entrée de gamme et le kit de base sont tout à fait adéquat pour prendre de bonnes photos de soirée. Fermez à f/4.5, zoomez, déclenchez. Eaaasy.

18mm f/8.0 1.3s ISO400 flash bouncé au plafond

6. Avec un 50mm f/1.8 (ou autre focale fixe)

Si le zoom du kit fera l’affaire, moi je suis passé à la focale fixe, beaucoup plus lumineuse. Ma préférence va à mon fraichement acquis Sigma 30mm 1.4, un petit bijou (le 50mm est souvent trop long en boite)

30mm f/2.2 1/15s ISO400 flash bouncé 1/4

7. Avec un Ultra Grand Angle

Sinon j’adore mon Tokina 11-16mm f/2.8, il permet de restituer l’ambiance de la soirée en étant au milieu des fêtards, et en plus c’est l’UGA avec la plus grande ouverture que je connaisse.

11mm f/3.5 0.3s ISO400 flash direct

8. En baissant la puissance du flash, temps d’obturation >1s

Rien ne vous empêche d’augmenter le temps d’obturation pour un résultat plus artistique. Certains n’aiment pas le « ghosting », c’est-à-dire lorsque les lumières se superposent au contour de la personne, mais vous pouvez aussi obtenir cette décorporation que j’adore.

30mm f/2.5 1.0s ISO400 flash bouncé 1/8

9. Ou simplement sans flash

Calez-vous bien, tenez fermement l’appareil, et seul les lumières de la fête illumineront votre scène.

30mm f/2.0 1/60s ISO1600 sans flash

10. L’explozoom

Muni de votre zoom, sélectionnez un temps de pose assez long puis zoomez (ou dézommez) en même temps que la prise de vue pour un effet dynamique.

34mm f/8 0.3s ISO? sans flash

11. Sortez des conventions

Laissez-vous la chance de capturer un moment unique qui n’était pas forcément prévu. Ne renoncez pas à boire, danser et faire la fête. Faites juste attention aux éclaboussures, la bière, ça colle.

50mm, mais pour le reste, j’étais trop bourré pour m’en souvenir…

Cet article t’a plu ? N’hésite pas à souscrire à la page facebook ou à twitter.

Les remarques et commentaires sont ouverts juste en-dessous.

Rgs_ // Régis

Publicités

4 réflexions sur “Photos de soirée : 10+1 conseils

  1. héhé, des photos très cool. J’aime beaucoup utiliser le tokina dans les soirées (et partout où je peux d’ailleurs ;)) pour plusieurs raisons: déjà je trouve que le grand angle rend mieux dans les soirées qu’un 50mm où tout se trouve un peu plus plat, et puis difficile de faire rentrer mon potes, ses trois cousines, leurs copaines et mon frère dans le capteur, sans prendre 4 ou 5m de recul! Et ça, dans une boiìte, ça relève de l’impossible! Cela dit, 30mm ou 24mm peuvent être aussi pas mal, mais je n’ai pas la chance d’avoir ce matériel!
    Sinon concernant le flash, il y a moyen de vraiment s’amuser en le déportant. Les effets de lumières sortent de l’ordinaire, ça donne tout de suite un peu plus d’intêret 🙂

    • C’est clair que le Tokina est un superbe objectif polyvalent, pour autant qu’on fasse pas trop de portrait rapproché (les demoiselles aiment moins) :p
      J’ai déjà vu en boite une photographe « toolate » qui déportait son flash avec un câble de synchronisation, mais si tu veux vraiment t’amuser avec des triggers t’aurait meilleur temps d’avoir un assistant. (et les strobos font de toute façon la rim light)

  2. La photo avec le gars déguisé en mafieux qui sert les boissons aurait méritée d’être intégralement nette… Mais fermer quand on manque de lumière, ça suicide la photo (à moins de ne pas vouloir immobiliser le mouvement).

    J’aime bien les autre sinon, ça change de ce que j’ai eu l’occasion de voir (et de celles sur lesquelles je me suis parfois retrouvé ^^)

    • Peut-être bien, mais ici je montre bien l’effet que peu donner un UGA lumineux 😉
      J’ai rajouté une photo pour un exemple avec l’objectif du kit. Pour une quelconque raison (l’alcool par exemple), j’avais fermé à f/8.0 et j’ai du rajuster l’exposition de +1IL. Je ne la tirerais pas en poster, mais on voit ce qu’on peut rattraper en RAW et avec Lightroom 3.

Ton avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s