Comment j’ai perdu 9 mois de photos (et comment je les ai retrouvées)

 Je vous parlais dernièrement comment je me sentais à faire de l’ordre dans ma photothèque en supprimant les images inutiles. Et bien figurez-vous que j’ai du faire un peu de zèle car tout d’un coup je me suis rendu compte qu’il me manquait 9 mois de photos, ou 4546 images. Comment cela a pu se produire ? Il m’a fallu deux jours pour dénouer l’énigme (et encore plus pour réparer ma bêtise).

4546 images ont été perdues dans un formatage. Voulez-vous essayer de les localiser ?

Retour à l’été 2009, où j’emménage dans un foyer d’étudiants à Neuchâtel. J’y prends mon portable DELL et un Disque Dur Externe 3.5″ de 1To. A la maison reste mon vieux poste fixe et mes photos précédentes. Durant cette prolifique période, j’accumule des milliers de photos que je développe sur le DELL jusqu’au jour, 9 mois plus tard, où je passe sur Mac et que j’achète un autre petit disque dur externe. L’été suivant, j’embarque pour l’Australie avec mon MacBook Pro et le petit DDE. Au cours de mon voyage, j’achète d’autres périphériques afin de multiplier les sauvegardes.
Une fois de retour à la maison, les supports de sauvegarde se sont accumulés, mes photos se retrouvent éparpillées entre 3 ordinateurs et 4 Disques Durs Externes avec des doubles copies d’un côté et une méthodologie aléatoire de l’autre.

En faisant le ménage pour centraliser toutes ces images, plus de 4000 photos en format RAW manquent à l’appel, il ne reste que les aperçus sur Lightroom 2 et celles exportées en jpeg ne font que 800×533 pixels…
Alors que s’est il passé ? Voici un schéma pour tenter synthétisant ces 3 dernières années :

L’informatique 4.7 et l’accumulation des périphériques

Lors de la réorganisation de mes dossiers, les photos de 2009 ont échappé à la copie car elles étaient présentes sur le périphérique externe alors que je pensais qu’elles se trouvaient sur le portable.
Méchante erreur, c’est une semaine plus tard que je me suis rendu compte de la désintégration de tout ce compartiment de souvenirs pixelisés. Et dans l’intervalle, le DDE a été reformaté pour être compatible mac puis plus de 300GB de données réinscrites dessus. Une grosse boule dans la gorge, je ne savais pas si j’allais faire le deuil de ces inestimables souvenirs quand pyrros a répondu à mon message de désespoir :

Il existe des soft pour récupérer des données effacées, corrompues ou formatées. J’ai alors installé PhotoRec, un logiciel tournant sur Windows, Linux et MacOSX et je l’ai laissé tourné un bon moment. Après 37h, j’avais récupéré passé 25’000 miniatures en TIFF et l’intégralité de mes photos RAW… australiennes… Oui, les images que j’avais réinscrite après le malencontreux formatage. Mais sans aucune de mes anciennes images…

25 538 fichiers inutiles ont été récupérés. Voulez-vous les garder en souvenir ?

Et là je me suis rappelé qu’il y avait plusieurs « partitions » à la dénomination pas très claire dans PhotoRec. Une option pratique est  de définir l’extension recherchée, en l’occurrence ici des fichiers en .CR2, ce qui évitera de ramasser tout et n’importe quoi. (PhotoRec Etape par Etape)
Alors j’ai relancé une recherche puis je suis parti en week-end à ski (super conditions).

Au retour, comble du bonheur ! PhotoRec a retrouvé miraculeusement toutes mes images effacées ! Je ne sais pas comment il a fait, mais aucun RAW n’étaient corrompus, ils apparaissent dans l’ordre chronologique et tout y était malgré la réécriture de fichiers sur le Disque Dur. Aucune idée si le fait de formater pour mac au lieu de NTFS a joué un rôle, mais le résultat est impressionnant. Seul bémol, le nom des fichiers correspond à une suite de lettres et de chiffres.

Toutes les photos sont récupérées, mais quid du nom d’origine

Le but à présent est d’associer la photo au catalogue Lightroom afin d’y faire correspondre les métadonnées et les réglages de développement. C’est là que j’ai découvert Automator, un logiciel se trouvant d’origine sur Mac servant à automatiser un flux de travail. En l’occurrence ici, déplacer les fichiers sur un autre disque dur puis de les renommer tel que précédemment. Lightroom refusait de faire correspondre l’image au catalogue jusqu’à ce que je m’aperçoive que l’extension était en .cr2 au lieu de .CR2 ; et comme Automator buggait lors du passage en capitales, la ruse fut d’ajouter une étape avec une extension bidon genre .XYZ

Automator permet de renommer séquentiellement ses images en un tournemain.

Aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre : mon catalogue s’étend de 2009 à 2012 sans discontinuité et j’ai un backup de secours pour me préserver d’une nouvelle mésaventure.

Cet article vous a été utile ou informatif ? Souscrivez à twitter et la page facebook

Publicités

5 réflexions sur “Comment j’ai perdu 9 mois de photos (et comment je les ai retrouvées)

  1. Sale histoire. M’est arrivée aussi avec des textes. Je les ai récupérés à peu près par les mêmes moyens, mais je récupérais dans la foulée tous les brouillons et déchets que j’avais jetés en connaissance de cause, tout ça sous des appellations carrément folkloriques. Du coup, il m’a fallu des mois pour achever de trier et renommer l’ensemble convenablement (les textes, faut les lire en plus : 25 versions du même truc à deux mots ou trois virgules près, c’est galère !). Bref ! M’en vais illico préparer un énième support pour plus de sécurité.

    • Aie j’imagine le fatras et la prise de tête… Est-ce que tu as changé ta méthodologie de rédaction après coup ? Pas dans la multiplication des supports mais dans ta façon de modifier tes textes. Il me semble qu’il y a des outils dans Word pour déceler les modifications si par exemple plusieurs rédacteurs travaillent sur le même document et ce genre de chose.

  2. Oui, mon disque dur est bourré de ce genre d’outils désormais. Mais, tu sais, les mauvaises habitudes, ça se conserve, ça s’entretient patiemment comme l’ennui et les cheveux longs.

Ton avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s